Vidéo 14/16
Cours sur les plantes d’intérieur

Comment faire pour que ma plante se multiplie?

Dans cette vidéo

La multiplication est la méthode qui consiste à faire pousser de nouvelles plantes à partir de plantes existantes. 🌱 C’est un super moyen de mieux comprendre vos plantes, de les voir pousser et de partager des boutures avec vos amis.

 

Les meilleures saisons pour que votre plante fasse des bébés sont le printemps et l’été : votre plante est probablement dans sa période de croissance active. 🌞

Il existe différentes méthodes de multiplication ; commencez par chercher des conseils de multiplication spécifiques à votre plante. Les trois méthodes de multiplication principales sont le bouturage, la division et la plantation de rejets.

Si vous prélevez une bouture et que vous la replantez, vous obtiendrez un clone parfait de la plante d’origine. Cette technique repose sur l’extraordinaire capacité de certaines plantes à produire des racines à partir d’une tige ou d’une feuille coupée. La division consiste à séparer la plante mère en sections, chacune pouvant être replantée séparément. Enfin, certaines plantes développent des répliques miniatures d’elles-mêmes, que l’on appelle des rejets et qui peuvent être prélevées et replantées pour pousser en toute indépendance. 🌱

 

Boutures

Si vous coupez une partie de la tige ou de la feuille d’une plante et que vous la replantez, vous pourrez créer un clone parfait de la plante d’origine. Raiponce et Chaz peuvent tous deux être multipliés par bouturage de tige, tandis que la multiplication par feuille fonctionne pour Suri et Susie. 🌱

Commencez par préparer un contenant, dans lequel votre bouture s’installera le temps de produire des racines. La multiplication par tige nécessite des pots profonds, tandis que la multiplication par feuille peut se faire dans un plateau creux. N’utilisez pas de terreau universel : il est préférable d’utiliser un mélange de terreau optimisé pour la multiplication, généralement appelé « terreau de semis et bouturage ». Faites des recherches en ligne pour trouver des conseils sur le terreau adapté à votre plante. Par exemple, certaines préfèrent du terreau avec du sable ou de la perlite.

Prélevez ensuite votre bouture de feuille ou de tige. Les boutures de tige doivent être prélevées quelques centimètres en dessous d’un nœud (là où la tige et la feuille se rejoignent) à l’aide d’une bonne paire de ciseaux. La tige doit avoir plusieurs nœuds au-dessus du point de coupe. 🌿

Pour la bouture de feuille, la technique n’est pas la même. Pour les succulentes, prélevez à la main l’intégralité de la feuille saine jusqu’à la tige. Pour Susie, il suffit de couper le haut de la feuille. ✂️

Les boutures de tige doivent être immédiatement placées dans le terreau de semis et bouturage pour que l’extrémité coupée reste humide. Plantez les boutures de façon à ce qu’elles soient maintenues bien droites.

En ce qui concerne les boutures de feuille, les feuilles charnues ont besoin de quelques jours de tranquillité pour qu’une callosité se forme au niveau de l’extrémité coupée. Les autres peuvent passer directement dans le terreau de semis et bouturage, avec au moins une partie de l’extrémité coupée en contact avec le terreau. Pour la sansevieria, il faut placer l’intégralité de l’extrémité coupée dans le terreau.

Il vous faut ensuite brumiser les boutures de tige et les renfermer dans leur contenant. Vous pouvez laisser les boutures de feuille à l’air libre, mais dans un endroit chaud à la lumière indirecte.⛅️<

Veillez à ce que le terreau de semis et bouturage reste humide en le brumisant dès qu’il semble sec. Il peut s’écouler quelques semaines voire quelques mois avant que la nouvelle plante se forme. Lorsque vous verrez les racines, recouvrez-les d’un peu de terreau pour favoriser la croissance. 🌿

Division

Les plantes qui ont des tiges séparées ou qui poussent en bouquet peuvent être multipliées en séparant la plante d’origine en sections. Chacune peut être replantée séparément et continuer à pousser comme une plante unique. Juliette, Howard, Bertie, Venus, Susie, Zey et certaines succulentes peuvent être multipliées de cette façon.🌿

Commencez par préparer les pots qui accueilleront les différentes sections de votre plante. Vous pouvez diviser votre plante en autant de sections que vous le souhaitez ou bien prélever une seule petite section : c’est vous le jardinier en chef.

La division des plantes est un travail salissant : disposez du papier journal sur le sol ou installez-vous dehors. 📰 Retirez la plante de son pot d’origine et massez les racines pour trouver le meilleur endroit où les séparer. Lorsque vous les avez divisées, vous pouvez rempoter vos nouvelles sections dans les pots prévus à cet effet et y ajouter du terreau tout neuf.

 

Rejets

Si vous avez déjà observé votre plante faire pousser des répliques miniatures d’elle-même, vous comprenez certainement ce qu’on entend par « rejet ». Il s’agit de modèles réduits de la plante mère, que vous pouvez prélever et replanter.

Ne vous précipitez pas : les rejets doivent être prélevés uniquement lorsqu’ils sont capables de vivre indépendamment de la plante mère. Comme pour les autres méthodes de multiplication, préparez un nouveau pot avant de prélever le rejet.🤱